Après les neko cafés, les cafés hiboux

http://my.dining.asiatatler.com/promotions-and-news/owl-cafes-the-new-rising-trend-in-japan

Vous connaissiez les bars à chats, les maid-cafés, les Gundam-cafés, mais connaissiez vous la nouvelle tendance nipponne des « owls bars », des bars à hiboux (フクロウカフェ) ? Même concept que les neko cafés – où vous venez caressez des chats tout en dégustant des pâtisseries, mais désormais avec des chouettes et des hiboux. Depuis 2013 la tendance a de plus en plus de succès et plusieurs cafés ont été ouvert à Tokyo (The House of Owl’, Tsukuba) et Osaka (The Owl Family). L’origine ? Les chouettes et hiboux de l’univers d’Harry Potter …

Les établissements cosy et à la lumière tamisée, ne vous accueillent pas n’importe comment: beaucoup de précautions sont à prendre avant d’y mettre les pieds, à l’instar des bars à chat, afin de maintenir le bien être des animaux et leur éviter du stress. Bien se laver les mains et se les désinfecter, retirer les chaussures, et comprendre les règles des lieux. Concept populaire mais encore peu développé, les rares adresses sont prises d’assaut et il faut patienter bien souvent en file d’attente, à moins d’avoir réservé votre place. Si vous pouvez passer du temps en compagnie de ces majestueux oiseaux, vous ne pouvez en revanche pas les caresser sans autorisation, ni les saisir et encore moins utiliser votre flash d’appareil photo.

En effet, ils sont en réalité peu aptes à être domestiqués, et doivent voler au minimum 20 minutes par jour pour tolérer la vie au sein de l’établissement. Les clients viennent donc principalement pour la contemplation et la dégustation de douceurs à l’effigie des maîtres des lieux !

La galerie photo continue sur Kotaku !

 

N’ayant pas encore réussi à y mettre un orteil, je vous laisse avec Fran&Laura, ayant fait une chouette vidéo sur leur passage à The Owl Family, à Osaka.

Comme pour les neko cafés, je m’interroge beaucoup sur l’utilisation des animaux, leur monétarisation et sur leur réelle qualité de vie dans ce contexte. Les animaux ne sont pas des peluches, et je suis toujours mal à l’aise avec ces concepts, mais je me dis que c’est toujours mieux que de les faire passer à la casserole …

Sur ce point, les premières enseignes, The House of Owl and The Owl Family ont mis l’accent sur la protection des animaux et la création d’un habitat aussi proche que possible du naturel.

The Owl Family’s mission is “to provide an incredible and unforgettable experience to the visitors, making sure that, at the same time, the animals are protected and feel comfortable in the environment they are in”
Owl Cafe

À Osaka, le directeur Itoh Takashi a pour mission de donner aux visiteurs une expérience incroyable et inoubliable, tout en étant sûr que les animaux soient protégés et confortables dans leur environnement.

De passage à Tokyo (The House of Owl’, Tsukuba) ou Osaka (The Owl Family), n’hésitez pas à tenter l’expérience si le concept vous attire, ou si vous êtes tout simplement curieux de découvrir l’intérieur de l’un des établissements en vogue. Aimant les oiseaux mais peu intéressés par ces deux espèces ? Il existe aussi des cafés perroquets, notamment le tori café à Tokyo.

Advertisements
About Amélie-Marie (177 Articles)
C'est en 2007 que j'ai pour la première fois posé le pied au Japon. Depuis, je n'en suis jamais tout à fait rentrée. Amoureuse de l'archipel, mais aussi des voyages, j'aime écrire à propos des mes expériences de vie, des autres cultures que je croise. Depuis 2015, chargée de communication pour une école de Japonais (Coto Language Academy), j'assiste les élèves dans leurs démarches pour venir étudier au Japon!

8 Comments on Après les neko cafés, les cafés hiboux

  1. Tout comme toi, j’ai un peu de mal à apprécier ce concept avec les hiboux… Même si des précautions semblent prises, on a aucune idée de la façon dont ils sont traités en dehors de leurs « heures de travail » et comment ça s’est passé pour leur faire accepter autant d’humains autour d’eux… 😦
    (Oui, j’admets, je ne suis pas très indulgente quand on exploite les animaux… Mea culpa, mea culpa, mea culpaaaaaaa ! )

    Aimé par 1 personne

    • Je suis parfaitement d’accord. Ma première réaction est bien souvent l’étonnement / la fascination, mais je suis très très vite mise mal à l’aise par ces concepts. Les cafés chats m’avaient d’abord paru génial, mais dès que j’y ai mis les pieds, j’ai vécu un gros malaise: comment le supportent ils, comment sont ils traité, comment sont ils choisis, que leur arrive t il vieux, aiment ils être entouré d’humains … etc. Les animaux sont des animaux, point à la ligne, et autant j’admet l’animal de compagnie (que j’ai toujours laissé vachement libres) autant j’ai beaucoup de mal avec effectivement, cette forme d’exploitation. Alors je comprends !

      Aimé par 1 personne

  2. Les neko café je veux bien, les chats sont plus sociables et faciles a domestiquer mais des hiboux… ce ne sont le genre d’animaux qu’on peut domestiquer comme un chat ou un chien, ils ont besoin d’espace. Quand je vois l’état des zoo japonais je ne peux que plaindre d’avantage ces pauvres animaux mais la ils sont encore plus enfermés.. j’espère juste qu’ils sont quand même bien traités. Je ne sais pas si j’irai essayer un ou pas mais la comme ça je n’accroche pas trop a ce concept.

    J'aime

  3. Je ne suis pas vegan , si ils sont bien traites ca ne me gene pas c’est plus la securite des humains qui m’inquiete. Le fukuro cafe ou comment je suis devenue borgne 😄

    J'aime

  4. Ton billet se lit avec des yeux de hiboux o_O C’est ma découverte du jour en tout cas. Je connaissais les bars à chats, mais je n’imaginais même pas que ce genre de concept pouvait être décliné pour des animaux aussi sauvages (et menacés) que les hiboux. S’il y avait un message derrière « protégez les hiboux », ça me paraîtrait plus acceptable. Mais ça me laisse moi aussi un peu perplexe…

    J'aime

    • Ravie de faire découvrir des choses !
      Visiblement, les tous premiers cafés (notamment celui dont je cite le directeur) ont ce message. Après, en devenant « populaire » je ne suis pas sûre que les boutiques ouvrant dans la foulée soit aussi « investie » dans la cause animale.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :