Les joies du Japon: le furikomi ou transfert bancaire

En plein préparatif pour tenter d’intégrer une université américaine, je réalise avec tristesse que mes examens d’anglais datent un peu, et que je dois repasser par la case TOEFL. Malgré mes 3 années à l’étranger, mes conversations sans aucun accro avec le personnel d’admission, et d’une manière générale mon aisance avec l’anglais, il me faut un fichu papier pour prouver par A+B que je peux tenir la route. C’est alors qu’ils m’ont proposé de passer le test directement au sein de l’établissement, le TOEFL institutionnel: moins cher, moins long, il me convient tout à fait. Je m’inscris et la réponse m’a alors plongée dans un effroi total – « vous devez effectuez un furikomi pour régler vos frais d’inscription ».

ATM de la banque postale – source: http://japanvisitor.blogspot.jp/2012_06_01_archive.html

Tous les apprenants du japonais l’auront vu passer dans leurs listes de vocabulaire quasiment dès le départ. Le transfert bancaire est très utilisé au Japon – à l’inverse de la carte de crédit, mais il n’est pas évident à comprendre ni à faire de prime abord. Encore moins pour un étranger.

Je me suis rendue à mon ATM local – celui de la banque postale, et j’ai regardé l’écran à la recherche de mes kanji favoris 振込, indiqués sur tous les modes d’emploi « furikomi » du web. Pas de doute, rien à l’horizon.

Ecran d’un ATM de la banque postale – source: http://www.exploringtokyo.com/guide-atm.php

Comprenant tout de même le sens du menu – pas de version English pour les transferts …, je me suis baladée dans les boutons, mais avec peine et la file d’attente s’allongeant derrière moi … J’ai jeté l’éponge quand la machine a craché ma carte en me disant d’aller voir ailleurs si j’y suis.

Rentrée chez moi, je recherche désespérément le mode d’emploi sur internet. Je trouve divers guides tous aussi bien les uns que les autres, mais rien ne s’appliquant dans mon cas, c’est à dire à partir d’un ATM de la banque postale. Même le site internet de la banque ne m’éclaire pas. Il parait que l’on peut même faire des cartes de furikomi – 1 par compte de destination, pour les transferts réguliers.

Japon, pourquoi faire simple, lorsqu’on peut faire compliqué.

(Je suis consciente de l’expression d’un ethnocentrisme certain !).

Finalement, je tombe sur une vidéo YouTube (si Google est le Dieu de l’internet, pouvons-nous considérer YouTube comme la Bible ?). Ou plutôt, une dizaine de vidéos venant au secours des étrangers perdus dans cet archipel aux moeurs bancaires étranges. Malheureusement, les machines correspondent toujours à d’autres banques. Quand soudain, alléluia !

Note: je ne supporte plus les bip de cette machine sortie de l’enfer nippon !

Trop contente, je retourne tenter le coup ce matin non plus avec ma carte mais avec mon petit livret de compte bancairetoujours au même engin du diable. Je suis les étapes à la lettre, et après avoir tapé mon code, je croise les doigts.

La machine est navrée pour moi, mais elle me crache un vieux ticket moisi m’annonçant que je peux toujours courir pour effectuer cette opération. En réalité, il faut que je me rende directement au guichet de la banque pour le faire effectuer sous mes beaux yeux.

Bilan des courses, je ne suis pas certaine de pouvoir faire l’opération un jour. Et vous les expat’ au Japon, le furikomi, ça vous parle ?

Advertisements
About Amélie-Marie (177 Articles)
C'est en 2007 que j'ai pour la première fois posé le pied au Japon. Depuis, je n'en suis jamais tout à fait rentrée. Amoureuse de l'archipel, mais aussi des voyages, j'aime écrire à propos des mes expériences de vie, des autres cultures que je croise. Depuis 2015, chargée de communication pour une école de Japonais (Coto Language Academy), j'assiste les élèves dans leurs démarches pour venir étudier au Japon!

3 Comments on Les joies du Japon: le furikomi ou transfert bancaire

  1. et qu’est-ce que tu comptes étudier dans cette université américaine? (je suis curieuse!)

    en lisant ton article, je me disais « mais est-ce que ça serait pas plus simple d’aller directement au guichet d’une banque? » mais vu ta conclusion, j’imagine que c’est pas si simple que ça!

    Aimé par 1 personne

  2. Ton blog est vraiment bien, tes articles sont detailles et complets !

    J'aime

  3. Alors ? tu es arrivée à le faire faire au guichet ton fameux « furieux »komi ? 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :