La sagesse des proverbes japonais

Mon petit livre de proverbes japonais

Lorsque vous apprenez une langue, vous devez aussi décoder le mode de pensée. Rien de tel qu’un petit livre sur les idiomes pour en découvrir un peu plus sur le mode de fonctionnement des nippons. Certains sont connus, d’autres moins, mais ils offrent tous ce délice de jouer avec les mots pour donner un sens décalé. Découvrons un peu les mystères de la langue nipponne (et les joies de google traduction).

(rappel, le jeu-concours se poursuit jusqu’au 1 er octobre)

Mon petit livre de proverbes japonais

Mon petit livre de proverbes japonais

Vous avez peut-être déjà entendu dire, à propos de la société japonaise, que celui qui pensait différemment se faisait rappeler à l’ordre. Certes, les japonais sont les rois du cosplay et d’une mode décalée, mais ce sont aussi les maîtres du monde en matière d’uniforme.

出る杭は打たれる (Deru kui wa utareru.)

Littéralement, « le pieu qui dépasse se fait marteler » (no comment sur la traduction Google: « Pile que Dell est frappé »).
Plus poétiquement, « le clou qui dépasse appelle le marteau ».
Tout individu hors norme se fait rappeler à l’ordre.

Le clou qui dépasse appelle le marteau – Source: http://bbs56.meiwasuisan.com/discussion/1397689728/

Les aficionados des dramas japonais, ces séries télévisées assez particulières, connaissent forcément Hana Yori Dango, des histoires d’amour à n’en plus finir avec non plus des triangles mais des octogones amoureux, le tout sur deux saisons. L’histoire se révèle la démonstration délicieuse du proverbe qui en constitue le titre:

花より団子(hana yori dango)

Littéralement (google trad déclare forfait sur celui-ci), des gyoza (boulettes ou dumplings – ce dernier mot existant aussi en français!) valent mieux que des fleurs. L’idée bien entendu, est de préférer la substance, l’intérieur, la consistance – la nourriture revigorante – à la beauté, la superficialité, l’inutile – les fleurs. On ne peut alors s’empêcher  de penser au hanami, ce temps de l’année où les japonais s’arrêtent pour observer la floraison des cerisiers et … ripailler à l’occasion de pique-niques orgiaques.

Proverbe japonais, hana yori dango

Proverbe japonais, hana yori dango

Les fleurs se retrouvent très souvent dans les proverbes japonais, tel que « 高嶺の花 » (takane no hana, la fleur sur un haut sommet), signifiant que l’on peut regarder quelque chose de beau – le désirer – sans pouvoir l’atteindre. Ou encore « 隣の花は赤い » (tonarino hana ha akai, les fleurs du voisin sont rouges), équivalent de notre « l’herbe est toujours plus verte chez le voisin ».

Le Japon étant un archipel, les proverbes font aussi beaucoup appel aux éléments marins, en particulier les poissons.

腐っても鯛 (Kusatte mo tai)

Littéralement, « même la queue pourrie d’une daurade en vaut la peine », et dont la signification est que, même son statut change, une grande personne garde ses qualités.

『腐っても鯛じゃない 一度腐らなきゃ人はあんたを鯛だと気付かない 人間、一度は腐っとけ』… Pas sur que ce soit le même esprit, mais difficile de mettre la main sur une image correspondant. Source : http://blog.livedoor.jp/rozyousizin/archives/cat_50020835.html

L’anguille, le maquereau, la crevette … Les japonais ne manquent pas d’imagination. Et quand une situation est sans issue …

まな板の上の鯉 (Manaita no ue no koi)

« Une carpe sur la planche à découper ». On devine aisément le sens, et tel le poisson bientôt dépecé, la personne est condamnée à subir son destin.

Le dernier thé avant de passer à la casserole – source: http://www.kikkoman.co.jp/library/homecook/chie/kotowaza/image/so_im1.gif

Quittons un peu le bord de mer, pour nous intéresser de plus près à une boule de poil que j’affectionne particulièrement, le chat !

猫の手も借りたい (neko no te mo karitai)

Je voudrais même emprunter les pattes du chat. On se doute alors qu’au sens propre, cela signifie que l’on est si occupé qu’il nous faudrait bien une autre paire de main. Parce que des pattes – aussi velues et douces soient-elles, ne risquent pas de nous avancer !

Après ce petit tour des proverbes nippons, me voilà à m’en appliquer un:

雨降って地固まる (あめふってちかたまる, ame futte chi katamaru)

Littéralement, après la pluie, le sol se durcit, et que l’on peut mettre en parallèle avec notre « ce qui ne tue pas rend plus fort ». Les difficultés et les défis peuvent nous conférer une plus grande force que par le passé.

Et c’est bien ce que j’espère, alors que, n’ayant toujours pas de nouvelles de mon fameux visa, je réalise en farfouillant mes documents officiels, que les délais sont bientôt à terme, et que j’ai 7 jours pour me pointer aux services de l’immigration, sans quoi je serai considérée comme résidente illégale. Sueurs froides et coup de fil à mon adorable belle-famille qui promet de m’assister auprès des officiers de Shinagawa.

 Il me semble, après publication de l’article, et à la lumière des évènements qui ont suivi, que je dois ajouter un dernier idiome tout à fait approprié:

一難去ってまた一難! (Ichinan satte mata ichinan)

Un problème s’en va, un autre fait surface. Un problème en chasse un autre. Je résume. Je réalise que je n’ai pas eu de nouvelles de mon visa et que ça sent le roussi. Je vais courir pour relâcher la pression: je perds mon tracker GPS (attaché à mes chaussures). Je l’ai cherché sous la pluie, peine perdue. Bien. Ce n’est pas grave, j’en ai un de rechange. Je repars de plus belle. Une fois rentrée, je me pète un ongle en défaisant mes lacets – là encore pas de quoi faire un drame. J’ouvre le frigo pour sortir mon repas du soir, ma boite d’oeuf tombe sur le tapis, tout juste sorti du sèche linge, parce que j’ai eu le malheur de laisser le linge propre à sécher à la fenêtre alors qu’aujourd’hui la pluie – annoncée y a genre 9 jours, est ENFIN arrivée. Bien, bien. J’ouvre mon paquet de tofu et comme à chaque fois, j’oublie de me mettre au dessus de l’évier pour éviter l’immanquable jus qui gicle. Sur mon pyjama propre (tout juste sorti de … vous avez compris le tableau).

一難去ってまた一難 !

Publicités
About Amélie-Marie (177 Articles)
C'est en 2007 que j'ai pour la première fois posé le pied au Japon. Depuis, je n'en suis jamais tout à fait rentrée. Amoureuse de l'archipel, mais aussi des voyages, j'aime écrire à propos des mes expériences de vie, des autres cultures que je croise. Je travaille depuis 2015 pour Coto Academy, une école de langue de japonais et Coto Work, une agence de recrutement sur Tokyo.

2 Comments on La sagesse des proverbes japonais

  1. … Vaut mieux en rire ! Tu n’as plus qu’à refaire une lessive avant d’affronter l’administration nipponne pour ton visa (Je croise fort les doigts pour toi) 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :