Les gaijins parlent aussi japonais

Mais, mais, nous parlons japonais !

Certes un peu exagérée et à prendre avec humour, cette vidéo témoigne néanmoins de discriminations ordinaires de la part des nippons.

Réalisée par l’auteur satirique, très prolifique sur Youtube, Ken Tanaka, cette vidéo témoigne de l’impossibilité pour les japonais, de comprendre qu’une personne, peu importe sa couleur de peau (blanche, noire, tout autre type qu’asiatique), puisse parfaitement parler japonais couramment, voir mieux qu’une personne asiatique.

Ken Tanaka, bien que né aux États-Unis, a été élevé au Japon, par une famille adoptive japonaise. Vivant un décalage fort entre ses origines caucasiennes, et sa culture de naissance  japonaise, il a entamé une réflexion sur l’identité physique et l’identité culturelle, au Japon et aux États-Unis.

La scène vécue dans cette vidéo est plutôt commune, au sens où, lorsque nous nous rendons entre amis dans un restaurant japonais, et bien que nous soyons tous capable de passer commande et de lire le menu, les serveurs se tourneront systématiquement vers le ou les membres asiatiques si présent(s).

Publicités
About Amélie-Marie (177 Articles)
C'est en 2007 que j'ai pour la première fois posé le pied au Japon. Depuis, je n'en suis jamais tout à fait rentrée. Amoureuse de l'archipel, mais aussi des voyages, j'aime écrire à propos des mes expériences de vie, des autres cultures que je croise. Je travaille depuis 2015 pour Coto Academy, une école de langue de japonais et Coto Work, une agence de recrutement sur Tokyo.

13 Comments on Les gaijins parlent aussi japonais

  1. Haha je connaissais cette vidéo, et je trouve qu’elle est vraiment bien faite ! Plusieurs fois il m’est arrivé des situations similaires où j’avais beau parler en japonais on me répondais en anglais, cela donnait une conversation très étrange ! Bon j’avoue que lorsque je discutais avec des mamies japonaises qui ne parlaient que le bon vieux Osakaben j’aurai pas refuser quelques mots en anglais ^^’

    J'aime

    • Salut, merci de ce passage. J’imagine l’étrangeté ! Ça m’emmêlerai les pinceaux je crois ! Ouh, le dialect d’Osaka … ça doit dépayser. Je connais surtout le dialect d’Okinawa, mais c’est vrai qu’apprendre le japonais standard n’est pas toujours suffisant selon la région !

      J'aime

  2. Voilà quelque chose que j’ignorais, mais maintenant que j’ai vu ta vidéo, je comprends mieux certains comportements lorsque j’ai eu l’occasion d’aller au Japon. Merci ! 🙂

    J'aime

    • Merci de ce retour ! ça m’est rarement arrivé (et puis je ne baragouine plus que je ne parle bien le japonais), mais souvent, les serveurs vont avoir tendance à se focaliser sur les asiatiques nous accompagnant, même si mes amis expats parlent très très bien le japonais (en revanche, une fois qu’ils ont prouvé leur niveau, on s’adresse à eux).

      J'aime

  3. Ah, je suis content que tu publie cette vidéo, parce que ça fait longtemps que je la vois tourner dans les milieux nippophones, et je me pose des questions.
    … questions que je n’ose pas poser à mes amis japonais, de peur de vexer, et de peur de ne pas recevoir de réponse, connaissant leur peu d’appétence pour la dialectique…
    Mais toi, j’imagine que tu as pu en discuter avec ton époux.
    Ma question est simple : l’attitude de la serveuse est-elle considérée par les Japonais comme justifiable, ou même simplement compréhensible, et, si oui, quelle sont les raisons culturelles qui la justifient ?
    J’ai le sentiment qu’on tient là un point important de la culture japonaise, et j’aimerais bien des éclaircissements (même si j’ai ma petite idée…)

    J'aime

    • C’est effectivement difficile. La vidéo offenserait les japonais d’après lui et même lui est mal à l’aise. Pour lui s’adresser à l’asiatique en premier est logique. La suite … Il est trop mal à l’aise pour vraiment expliquer. Ma petite idée à moi c’est que les japonais conçoivent mal qu’on puisse maîtriser leur langue et / ou que le décalage perturbe la serveuse. Une timidité en sorte.

      J'aime

      • Ah oui, même ton époux, marié à une étrangère, et ouvert dur le monde, de surcroît, est mal à l’aise pour en parler… effectivement, le problème est profond.
        J’ai une amie hafu, même si de culture franchement japonaise… à l’occasion, peut-être lui poserai-je la question, parce qu’il est possible qu’elle se soit retrouvée dans la position des gaijin de la vidéo.

        J'aime

      • « ouvert sur* le monde », évidemment, mon clavier a fourché.

        J'aime

  4. C’est la première fois que je vois cette vidéo. Personnellement, je n’ai jamais eu ce genre de situation, mais il m’est déjà arrive que dans la rue quelqu’un m’aborde, essaye et continue de me parler en anglais alors que je lui réponds en japonais… -_-

    J'aime

  5. Je ne sais pas si tu le sais mais l’histoire de Ken Tanaka fait partie de la blague et du personnage, c’est un gros hoax qui a fait le buzz en son temps

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Gaijins also speak Japanese | Amelie Marie in Tokyo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :